Peut-on travailler en mode collaboratif?

Peut-on libérer le travail et l’entreprise?
18 novembre 2016

Qu’est-ce que le travail en mode collaboratif ?

La notion de travail collaboratif désigne un travail qui n’est plus fondé sur l’organisation hiérarchisée traditionnelle, mais plus spécifiquement un nouveau mode de travail (éventuellement intégré dans un modèle économique de production) où collaborent de nombreuses personnes grâce aux technologies de l’information et de la communication, notamment les plates-formes internet. Les outils informatiques nouveaux permettent de maximiser la créativité et l’efficience d’un groupe associé à des projets d’envergure même si elles sont très dispersées dans l’espace et le temps.

img_5238

 

Travail collaboratif VS travail coopératif

Le travail collaboratif se fait en collaboration du début à la fin sans division fixe des tâches. Il associe trois modalités d’organisation :

  • Amélioration continue de chaque tâche et de l’ensemble du projet
  • Organisation du travail en séquences de tâches parallèles
  • Transmission aux acteurs de chacune des tâches d’une information utile et facilement exploitable sur les autres tâches parallèles et sur l’environnement de la réalisation.

Le travail coopératif, quant à lui, est une coopération entre plusieurs personnes qui interagissent dans un but commun mais ne se partagent pas les tâches.

 

Le travail collaboratif et l’entreprise libérée, même combat ?

Le travail collaboratif souvent associé à l’entreprise libérée. C’est selon les participants soit le prérequis soit le résultat de la libération du travail. Ces deux thèmes sont donc en tous cas intimement liés. De la même façon le travail collaboratif s’auto-entretient.

Les participants mettent donc d’abord en avant l’importance du leader ou de l’impulsion dans le travail collaboratif. Il s’agira d’abord d’un porteur de la vision d’entreprise puis également dans la gestion quotidienne d’un référent que d’un médiateur capable d’intervenir dans les cas de dysfonctionnements.

Même si la masse de travail reste la même, pour la plupart des participants, le prérequis est d’établir un cadre et des règles pour organiser le travail collaboratif et faire fonctionner tous les collaborateurs sur un même mode.

C’est donc avant tout un mode de travail qui n’est pas inné et qui repose, comme pour l’entreprise libérée, sur une transition étudiée et plutôt sur le long terme.